Debard - DEBARD AUTOMOBILES : SPONSOR DU JOUEUR KEVIN ESTEVE !
DEBARD AUTOMOBILES : SPONSOR DU JOUEUR KEVIN ESTEVE !
INFORMATION / 20 May 2020

Sportif dans l'âme depuis son plus jeune âge, Kevin ESTEVE est un joueur de Golf professionnel. Mais avant d'entamer sa carrière dans le golf, Kevin s'est fait une place dans le monde du ski alpin.
Entre 2 Chips, Kevin a gentiment accepté de répondre à nos questions.





En tant que skieur professionnel, à quelle(s) compétition(s) as-tu participé ?

Le début de ma carrière s’est formé dans le ski alpin. J’ai fait partie de l’équipe nationale d’Andorre jusqu’en 2014.

J'ai participé à deux Jeux olympiques d’hiver (Vancouver 2010 et Sochi 2014)

J'ai également participé à 2 championnats du monde (Garmisch 2011 et Schladming 2013)

 

Quels ont été tes meilleurs résultats ?

- 6eme descente du super combiné championnats du monde 2011 (Garmisch, Allemagne)

- 13eme super combiné championnats du monde 2013 (Schladming, Autriche)

- 23eme du classement général de la coupe du monde super combiné 2012/2013

 

Comment es-tu passé du ski au Golf ?

Le golf a toujours été une grande passion pour moi, et beaucoup de circonstances on fait que je quitte le ski pour me lancer dans le golf.

Très rapidement j’ai trouvé mes marques dans ce sport, ma carrière est jeune et je suis plein d’espoir.

Actuellement je suis membre du circuit professionnel AlpsTour (3ème division européenne) et du MenaTour (circuit professionnel évoluant dans les émirats)

Je me rapproche chaque fois plus de mon but qui est de monter sur le Tour européen (1ère division européenne). 

 

Qu'est-ce qui te passionne dans ce sport ?

Je suis un fou de golf et je n’ai que cet objectif en tête. Pour moi le golf est un sport de précision qui demande de grandes capacités mentales. Ce qui m’intéresse vraiment c’est que pour pouvoir dominer le golf il faut d’abord se contrôler à soi même. On est vraiment dans une recherche de soi.

 

La prochaine compétition envisagée ?

Due à la situation actuelle du COVID, le golf est entre parenthèse, même si j’espère reprendre rapidement la compétition fin juillet en Allemagne.

 


Un petit mot pour finir ?

Je voudrais remercier DEBARD AUTOMOBILES de croire en moi, et de m’accompagner dans cette aventure.